F.A.Q.

Questions fréquentes


Oui, mais il faut respecter l'âge minimum fixé à 21 ans. Si avez obtenu votre permis B mais que vous n'avez pas encore 21 ans, vous pouvez opter pour un titre professionnel CTRMP.

Il existe plusieurs dispositifs de financement. Pour en savoir plus, contactez l’agence CAAM la plus proche de chez vous afin de convenir d'un rendez-vous avec un conseiller en formation. Ce dernier étudiera votre parcours, votre demande, vous précisera les dispositifs auxquels vous êtes éligibles et vous indiquera les organismes les plus à même de vous proposer ce type de financement. Vous pouvez également monter un dossier de financement directement en ligne sur le site.

Tout à fait nous appliquons un tarif dégressif en fonction du nombre de formation.

Elle est acquise à vie, au même titre qu’un diplôme d’état, mais doit être réactualisée tous les 5 ans par une FCO (Formation Continue Obligatoire).

Les plus vues


Les tarifs sont disponibles en agences et sur demande.

CAAM vous propose différents moyens de paiement (espèces, carte bleue et chèque, vous pouvez payer jusqu’à 3 fois sans frais).

Les épreuves du permis de conduire ont lieu en deux temps. L'examen est composé d'une épreuve théorique (le code) et d'une épreuve pratique (la conduite). Il faut avoir réussi l'épreuve théorique avant de passer l'examen pratique, sauf si vous êtes déjà titulaire depuis moins de 5 ans d'une autre catégorie de permis comprenant une épreuve théorique et une épreuve pratique.

Oui parfaitement, il est même conseillé de prendre des cours de code pendant 2 semaines puis d’effectuer son évaluation de départ et enfin on peut commencer les cours de conduite.

Tout à fait nous appliquons un tarif dégressif en fonction du nombre de formation.

Les plus utiles


Oui tout à fait, nous proposons toutes ces formations, nous renouvelons régulièrement notre catalogue de formation, n’hésite pas à consulter régulièrement notre site afin de découvrir les nouvelles formations.

Pour disposer d’une information précise, il est essentiel que vous demandiez ce qui est inclus dans ce forfait (notamment le nombre d’heures de cours ainsi que le nombre de présentations aux examens théorique et pratique). Il est également nécessaire que vous demandiez les tarifs unitaires des cours et autres prestations supplémentaires que vous pourriez être amenés à suivre.

Le numéro NEPH (Numéro d'Enregistrement Préfectoral Harmonisé) est une suite de 12 chiffres qui vous est attribuée dès lors que la préfecture enregistre votre souhait de passer les épreuves de l'examen du permis de conduire (soit via une auto-école traditionnelle soit en candidature individuelle). C'est votre numéro de candidat dans le Fichier National des Permis de Conduire (FNPC).  Ce numéro va d'abord figurer sur votre formulaire de demande de place d'examen du permis de conduire (CERFA 02) (tout en haut du document dans la partie réservée à l'administration) puis deviendra votre numéro de permis de conduire. C'est donc un numéro qui vous suit toute votre vie*. Un peu comme celui de votre sécurité sociale. 

Si vous êtes nés après le 31 décembre 1987 vous devez impérativement joindre à votre dossier de demande de place d'examen votre Attestation Scolaire de Sécurité Routière de Niveau 2 (ASSR 2). Si vous ne l'avez plus en votre possession, vous pouvez en demander un duplicata à votre établissement scolaire dans lequel vous aviez passé l'examen (par téléphone ou courrier). Si vous ne l’avez jamais eu ou passé vous devez faire l’ASR (Attestation de Sécurité Routière) qui est l’équivalent de l’ASSR 1 et 2. Pour cela, vous devez vous rendre dans une agence CAAM

Les épreuves du permis de conduire ont lieu en deux temps. L'examen est composé d'une épreuve théorique (le code) et d'une épreuve pratique (la conduite). Il faut avoir réussi l'épreuve théorique avant de passer l'examen pratique, sauf si vous êtes déjà titulaire depuis moins de 5 ans d'une autre catégorie de permis comprenant une épreuve théorique et une épreuve pratique.